top of page
Search

Le cercle de la gratuité reste fermé pour LCI

LCI, la petite protégée de TF1 n’a pas eu les faveurs du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour basculer dans le cercle fermé des chaînes gratuites de la TNT. C’est la décision rendue aujourd’hui par le CSA face à une requête, un peu bousculée par celles de Paris Première et Planète Plus. Si le CSA le fait pour l’un, il aurait été obligé de le faire pour les autres. D’où une décision de refus pour les trois dossiers.

Ainsi, LCI devra rester dans le carcan des chaînes payantes au même titre que Canal Plus, TF6 et Eurosport. Il faut dire que Bfm tv et i-télé sont montés au créneau de peur que LCI ne vienne grignoter leurs parts de marché des chaînes d’information en continu. Avec son avis défavorable, le Conseil Supérieur semble chercher à éviter le conflit avec les grands patrons tout en se préservant d’être taxé de favoritisme pour TF1, déjà bien lotie dans le paysage médiatique.

Selon le CSA, « l’arrivée d’une troisième chaîne gratuite d’information en continu, financée exclusivement par la publicité, pouvait déstabiliser les deux chaînes d’information déjà existantes dont l’une est arrivée récemment à l’équilibre et la seconde connaît un déficit d’exploitation ». Pourtant, ce sont les mêmes arguments avancés par Nonce Paolini, qui n’a cessé de marteler à propos de sa chaîne LCI « 20 ans, ce n’est pas un âge pour mourir ». Anticipant une décision négative, il avait mis dans la balance les 247 emplois de la chaîne qui seraient menacés. Ce à quoi, rétorquent Bfm tv et i-télé qu’ils sont prêts à reprendre chacun le tiers de l’effectif dans leur staff, laissant le soin à TF1 de sauver le tiers restant de sa filiale. Compte tenu des arguments avancés par les uns et les autres, cette décision du CSA a de fortes chances d’être remise sur le tapis via des dépôts de plaintes auprès du Conseil de l’État.

bottom of page