top of page
Search

Le parcours de popularité d'Alain Juppé

Dans un sondage Ifop réalisé en ligne du 14 au 16 octobre, la côte de popularité d’Alain Juppé semble bien se porter par rapport à celle de Nicolas Sarkozy. Il est jugé « sympathique » par 59% des français contre 39% pour son rival aux primaires de la droite pour les présidentielles 2017. La personnalité du Maire de Bordeaux est également perçue moins clivante et plus rassurante. Il faut dire qu’Alain Juppé a su faire preuve de discrétion dans les moments les plus troubles en France tant d’un point de vue économique que d’un point de vue politique. Le résultat s’en est ressenti puisque ses frasques juridiques semblent bien loin ou tout au moins dédramatisées par rapport à celles de Nicolas Sarkozy. 48% des français trouvent l’ancien premier ministre « honnête » contre 29% pour l’ancien président.

Lors de son retour sur la scène politique, Nicolas Sarkozy a essayé de réduire l’impact Juppé en faisant allusion à son âge avancé. Loin d’être perçu comme un défaut, l’âge de 69 ans de Maire Bordelais semble plutôt jouer en faveur de sa crédibilité politique. 57% des français trouvent qu’Alain Juppé a « l’étoffe d’un président » et 50% pensent qu’il « veut vraiment changer les choses ». Sur ces deux questions, il devance l’ancien président de 5 points.

Ce parcours de popularité, assez rare en ce moment chez les acteurs politiques, rappelle celui de Martine Aubry pour la gauche. Comme Alain Juppé, la Maire de Lille a su s’éclipser aux bons moments pour revenir progressivement nourrir de meilleurs espoirs pour les électeurs. Sauf coups de théâtre, peaux de bananes et imprévus, il est fort à parier que ces deux acteurs pèseront lourd pour la présidentielle de 2017.

bottom of page