top of page
Search

Camille Cerf, la Ch’ti sacrée Miss France 2015

C’est au bout d’un grand marathon et d’une sélection sévère que Camille Cerf s’est vue décerner le titre de Miss France 2015. Qu’est-ce qui a fait la différence ? Comment est-elle devenue la préférée des 33 prétendantes présentées à la cérémonie officielle ? Comment a-t-elle vécu cette aventure ayant permis de sacrer, pour la première fois de l’histoire des Miss France, une représentante du Nord Pas-de-Calais ? Retour sur une soirée qui a battu des records d’audience sur TF1.

Une Ch’ti bien dans sa peau

De prime abord, rien ne semblait prédisposer Camille Cerf à sortir du lot des 12 finalistes présélectionnées en direct sur TF1. Les différentes Miss régionales semblaient toutes bénéficier d’un profil formaté, voir aseptisé. Elles sont toutes belles avec des proportions assez proches les unes des autres, la même tranche d’âge, le même niveau d’études et des aspirations professionnelles assez proches visant le tertiaire, le milieu de la mode ou encore du design et de la communication. Pourtant, au fur et à mesure que l’étau des votes se serrait, Miss Nord Pas-de-Calais semblait s’approcher un peu plus que les autres du but. Sa beauté s’est certes affirmée avec la réduction des prétendantes sélectionnées, mais c’est surtout son attitude naturelle, son aisance et sa célébrité sur les réseaux sociaux qui semblent avoir fait la différence.

Une belle aventure qui commence à 20 ans

Mardi 9 décembre, la Ch’ti couronnée fête ses 20 ans. Elle ne pouvait rêver meilleur cadeau que le sacre permettant de représenter la France tout en soulignant sa fierté d’être la première Ch’ti à décrocher ce titre honorant sa région. Sportive, zen, la tête sur les épaules, elle a tout prévu en cas de victoire. Elle avait déjà pris des congés pour se consacrer au concours et elle avait prévu de se mettre en indisponibilité pour se consacrer pleinement à son rôle d’ambassadrice. Un titre qui va également lui permettre de s’investir "dans une association pour améliorer le quotidien des patients atteints du cancer", une maladie qui l’avait marqué pour avoir emporté son papa. En attendant, sa nuit a été très courte, puisqu’elle a déjà donné des interviews et s’est levée tôt pour une journée de shooting photos à Disneyland Paris. Mais ça, l’ancien modèle de l’agence Elite y est déjà préparée.

bottom of page