top of page
Search

Le groupe téléphone, ressuscité !


30 ans après leur séparation, le groupe Téléphone a donné un concert au Point Ephémère, une petite salle parisienne, vendredi 11 septembre. Un beau cadeau pour les 300 privilégiés composant un public d’amis et de fans irréductibles triés sur le volet. Il faut dire que l’événement était très attendu et qu’à plusieurs reprises, la rumeur de la recomposition du groupe mythique de rock français s’est répandue sans suite.

Les points de discorde entre les quatre membres du groupe, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, le batteur Richard Kolinka et la bassiste Corinne Marienneau devaient être assez forts pour les séparer pendant trois décennies. Si les deux premiers ont réussi leur carrière solo, Richard Kolinka semblait ravi de retrouver ses potes d’antan. Ce qui ne semble pas être le cas de Corinne qui reste toujours difficile à convaincre de se remettre avec la troupe sur les planches.

À la sortie de ce concert-surprise parisien, le public est ravi. "J'ai rajeuni de 50 ans, c'était formidable", explique un fan. "Il y avait des coups d'oeil entre eux, il y avait une espèce d'ambiance chaleureuse. Une joie de jouer, de se retrouver. La rythmique d'Aubert, les leads de Bertignac, c'est magnifique", souligne pour sa part le critique musical Philippe Manoeuvre.

Téléphone était le groupe de rock français le plus populaire des années 80. Les fans regrettent l’absence de Corinne et espèrent qu’elle rejoindra les vieux garçons pour achever cette fabuleuse opération de machine à remonter le temps. En attendant, le groupe a déjà annoncé un second concert sur Lille le mardi 15 septembre et leur formation semble baptisée « les Insus-Portables », un nom déjà déposé à l’Inpi par une société appartenant à Jean-Louis Aubert.

bottom of page