top of page
Search

Un nouveau management pour anticiper les pandémies


Habib Oualidi, Fondateur de l’agence Kayak Communication et ambassadeur Frenchtech, nous livre, dans son dernier ouvrage, « Intelligence positive et mangement du futur » chez Pomdam éditions, des concepts méthodologiques pour faire face aux impacts du déploiement de l’intelligence artificielle mais aussi pour développer une gestion prospective. Des démarches qui auraient permis d’anticiper une pandémie comme le coronavirus pour mieux la gérer et peut-être sauver plus de vies.

Convaincu de l’urgence de démystifier l’intelligence artificielle, Habib Oualidi milite, dans son livre paru le 24 mars 2020, pour une « intelligence positive ». C’est-à-dire « une intelligence qui œuvre pour le bien-être de l’humanité, qui tient compte du facteur environnemental et qui se soucie de l’emploi et de la condition sociale, tout en offrant à ses initiateurs de meilleures conditions pour réussir leur croissance économique et leur compétitivité ». Pour l’auteur, cette équation complexe est à l’image des antagonismes qui frappent notre monde. « Liberté contre sécurité, intérêt collectif contre individualisme, coopération contre compétition, énergie renouvelable contre énergie fossile, pouvoir d’achat contre dette publique, paix sociale contre réformes de l’État, cœur contre raison… mais, n’est-ce pas là la valeur ajoutée que nous pouvons tous attendre de l’IA ? Résoudre les problèmes complexes de l’humanité, réussir là où l’être humain ne cesse d’échouer ? Pour chaque pas franchi dans ce sens, nous pourrons alors parler d’Intelligence Artificielle Positive (IAP). Ce qui sous-entend également le déploiement en amont d’une Intelligence Humaine Positive (IHP) ».

Dépasser les constats d’impact pour s’atteler aux solutions

Tout en décortiquant les risques du déploiement de l’IA qui peuvent être d’ordre éthique, socio-économique, environnemental ou technique, l’auteur propose des solutions et des pistes de réflexion pour transformer ces risques en opportunités. Pour cela, il nous livre les fondements de sa « vision 1080° » et de la démarche Backcast qu’il a développée depuis 2017 et qui consiste à animer des ateliers d’immersion dans le futur pour anticiper les comportements et réinventer les activités de demain.

Comment distinguer les fantasmes de la réalité sur l’IA ? Quel sera l’impact du déploiement de l’intelligence artificielle sur nos activités mais aussi sur notre façon de penser et d’agir ? De quoi sera fait notre quotidien dans les prochaines décennies ? Quelle place pour l’humain dans un monde robotisé ? Comment apprivoiser l’IA pour construire des futurs souhaitables ? Autant de questions abordées dans cet ouvrage pour démontrer que notre monde a plus que jamais besoin d’une « intelligence positive », qu’elle soit humaine ou artificielle.

Le livre « Intelligence positive et management du futur » de Habib Oualidi, chez Pomdam éditions, mars 2020 est disponible sur www.pomdam.fr

Recent Posts

See All

C’est un chantier pharaonique qui débute en cette année 2021. Un tunnel de 18 km reliant le Danemark et l’Allemagne qui devrait être opérationnel en 2029. Ce sera le plus long tunnel immergé au monde.

bottom of page