top of page
Search

Badr Benoun, le défenseur marocain sauvé par le mondial du Qatar

Si la coupe du monde 2022 au Qatar a été bénéfique pour l’image de l’équipe du Maroc et du football africain, elle a également permis au défenseur Badr Benoun de sortir d’une mauvaise passe grâce à sa sélection par Hoalid Regragui.

Dès la fin du match de la petite finale ayant opposé le Maroc à la Croatie au Mondial du Qatar, Badr Benoun a été sollicité par un journaliste de Bein Sports. A la surprise générale, après avoir exprimé sa fierté pour le parcours réalisé par l’équipe du Maroc, le défenseur des Lions de l’Atlas a dévoilé un secret qui lui tenait à cœur. Après avoir remercié les joueurs, le staff et les supporters des quatre coins du monde, il a tenu à rendre un brillant hommage au sélectionneur, Hoalid Regragui, qui semble lui avoir sauvé la vie à un moment crucial de son existence.


« Il y a quatre mois, dit-il avec émotion, j’allais arrêter le football. J’étais dans une très mauvaise passe et je n’avais jamais osé l’avouer à mes proches et à ma famille. Aussi, je remercie ce grand Monsieur qui m’a donné la chance de faire partie de cette belle génération et de me faire entrer dans l’histoire de notre équipe nationale. »


J’étais dans une mauvaise passe et je remercie ce Monsieur pour m'avoir donné la chance de faire partie de ce exploit historique qui a changé ma vie.

Badr Benoun devait certainement sombrer dans une grande dépression et lutter pour joindre les deux bouts pour aider sa famille. « C’est difficile quand tu dors la nuit et que tu te demandes si tu vas pouvoir encore voir ton fils le lendemain… ». En l’intégrant dans l’équipe du Maroc pour jouer à la coupe du Monde, Hoalid Regragui a changé la vie de ce jeune père de famille. Nul doute que la performance de l’équipe marocaine, arrivée au carré d’or de cette coupe du monde, et la visibilité offerte au talent de Badr Benoun sur le terrain, auront un effet explosif sur sa carrière. À un moment où il pensait toucher le fond et mettre fin à son parcours, voilà que le destin lui ouvre les portes d’une carrière footballistique qui, finalement, n’est qu’à ses débuts.


bottom of page