top of page
Search

Gabriel Boric, le Chili vient d’élire son plus jeune président


Il faut croire que la démocratie est effectivement opérationnelle au Chili depuis son virage politique en 1990. Le pays vient d’élire son nouveau président en misant sur la gauche et sur la jeunesse. A 35 ans, Gabriel Boric est le plus jeune président de l'histoire du Chili. Son élection illustre le retour d'une gauche plus radicale après trente années d'alternance dans le pays entre les partis historiques de centre droit et centre gauche.

Ancien syndicaliste étudiant, Gabriel Boric signe par cette élection une victoire écrasante en l’emportant avec 56% des voix ce dimanche 19 décembre 2021 face à son rival d'extrême droite, José Antonio Kast. Ce dernier a d’ailleurs reconnu sa défaite et salué l’élection du jeune gauchiste en lui souhaitant de réussir dans ses nouvelles fonctions. Une manière élégante de réussir sa sortie tout en espérant conserver son influence politique dans la nouvelle opposition.


Issu de la gauche radicale, Gabriel Boric doit tout de même son élection au soutien et à l’adhésion d'anciens rivaux dans une campagne électorale très mouvementée. Après avoir emporté la primaire de gauche du 18 juillet 2021, il a recentré sa campagne sur le rassemblement de toutes les sensibilités de gauche dans le pays.


Il doit sa victoire écrasante de 56% des voix à l’adhésion d'anciens rivaux de gauche qu'il a réussi à rassembler.

Dans son discours d’investiture, dimanche, Gabriel Boric a assuré qu'il défendrait les nouveaux droits sociaux tout en instaurant une responsabilité fiscale permettant de remettre le pays sur les rails. Le jeune président, qui prendra officiellement ses fonctions présidentielles en mars 2022 pour succéder à Sebastian Piñera, le milliardaire de 72 ans, promet de défendre les réformes sociales, de soutenir les luttes féministes au Chili et d’autoriser le mariage des couples homosexuels dès le 10 mars 2022.

Comments


bottom of page