top of page
Search

La greffe de cœur de porc sur un humain crée de l'espoir

Il faudra certainement plusieurs jours avant de statuer sur l’état de santé de David Bennett, un Américain greffé le 7 janvier à 57 ans d’un cœur de porc. Mais la prouesse scientifique est là et elle ouvre un nouveau champ d’espoir pour l’humanité. C’est le premier être humain de l’histoire de la médecine à recevoir une transplantation du cœur provenant d’un animal.


C’est souvent l’adversité de la vie qui nous fait avancer. David Bennett n’avait plus d’autre choix. Il avait été hospitalisé six semaines plus tôt pour une irrégularité du rythme cardiaque qui allait lui être fatale. Il ne vivait depuis que grâce à la mise en place d’une oxygénation extracorporelle. Il lui fallait une greffe de cœur, mais il n’y avait aucun organe compatible disponible pour lui. Il aurait fallu attendre des mois, voire plus, mais le temps, il n’en dispose passez pour tenir. L’opération expérimentale de la greffe d’un organe animal était la dernière solution. « Je sais que c’est assez hasardeux, mais c’était ma dernière option », avait-il dit avant l’opération. Il a accepté son destin avec philosophie en tenant même de dédramatiser sa situation. "Est-ce que je vais me mettre à grouiner?", a-t-il répondu à son médecin, selon le New York Times, quand on lui a annoncé qu'une greffe provenant d'un porc était envisageable pour lui.


« Je sais que c’est assez hasardeux, mais c’était ma dernière option » avait dit le patient.

Depuis son réveil, on peut le confirmer. Le patient ne présente aucun signe de grouinement. La grande prouesse a été de rendre le cœur d’un porc compatible pour une transplantation humaine, en le transformant génétiquement et en supprimant tout ce qui pouvait générer un rejet chez le patient. Cette opération ouvre un champ des possibles jusque-là peu exploré dans le domaine de la xénogreffe. Ce qui donne de l’espoir à de nombreux patients en attente de greffes humaines qui se font de plus en plus rares compte tenu de l’ampleur de la demande.


Une opération qui ouvre un champ des possibles jusque-là peu exploré dans le domaine de la xénogreffe.

Comments


bottom of page